Qui suis-je ?

Mon profil beauté

Un message ?

FOOD REIMS

J’ai testé : Le restaurant Boco à Reims

Ça ne vous arrive jamais de passer des dizaines de fois devant un restaurant en vous disant qu’il faut absolument l’essayer, et puis repasser devant, encore et encore en répétant la même chose ? C’est justement ce qui m’est arrivée avec le restaurant Boco ; et dîtes-vous que ça dure depuis plus d’un an. Mais il y a quelques semaines j’ai eu la chance d’assister à une dégustation en petit comité dans le restaurant Boco de Reims. En plus de découvrir le concept, j’ai pu rencontrer Vincent, le gérant, Anais, qui travaille avec lui, et également quelques influenceuses/blogueuses de la région.

LE CONCEPT
Boco, c’est un concept un peu fou créé en 2010 par deux frères, Vincent et Simon Ferniot. Le crédo ? De la restauration rapide imaginée par des chefs étoilés (pour la plupart) ; le tout, servi dans des bocaux à manger sur place ou à emporter. Le premier restaurant a ouvert ses portes en 2011 à Paris. Un an plus tard, les deux frères ouvrent leur second restaurant, toujours à Paris. Le concept semble plaire, puisqu’on compte aujourd’hui 9 restaurants Boco’ dont un en Belgique. Les chefs forment une bande, qu’ils appellent la bande à Boco’. Leur job est de créer des recettes équilibrées, originales et savoureuses pour l’enseigne. Une fois celles-ci validées, ce ne sont évidemment pas les chefs qui cuisinent chaque bocal, mais la recette est respectée à la lettre, croyez-moi. D’ailleurs, les chefs s’assurent très régulièrement que le goût est conforme à la recette d’origine. La bande à boco’ est composée pour le moment de 14 chefs de renommés tel que Frederic Bau, Philipe Conticini ou encore Olivier Belin. Petit plus, Boco’ propose des recettes végétariennes et sans gluten. La carte est changée régulièrement et est adaptée aux habitudes de consommation et aux goûts des habitants locaux. Vous ne trouverez donc pas forcement les mêmes plats que vous alliez dans le Boco’ de Reims ou de Lyon par exemple.

MON AVIS
Lors de cette dégustation j’ai pu découvrir une petite dizaine de recette. De tous ce que j’ai pu gouter jusqu’à maintenant, mon plat préféré reste la crème de lentille à huile de noix (qui est une entrée il me semble) de Jean-Michel Lorain. J’ai également beaucoup apprécié le risotto de coquillettes aux champignons d’Emmanuel Renaut, et plus récemment, j’ai gouté le boeuf braisé en parmentier de Régis Marcon, un vrai délice. J’aime beaucoup concept ; il permet de découvrir des associations de saveurs différentes, comme la mousseline de volaille céleri et noisette imaginée par Stéphane Décotterd. En revanche, j’ai moins aimé la salade de crevettes, pomme, gingembre et radis. Le dessert qui me donne envie la tout de suite, c’est le cake pistache framboise ; god, il a l’air tellement bon. Vous l’aurez compris j’aime le concept, et je compte bien découvrir de nouvelles recettes très rapidement. Au niveau du prix, on s’en sort pour une quinzaine d’euro avec un plat et un dessert ; un peu plus si on ajoute une boisson. Ça peut paraître un peu élevé pour certains, mais il ne faut pas oublier que les produits utilisés sont des produits de qualité. Et pour que vous puissiez tous et toutes essayer le concept par vous-même, je vous réserve une petite surprise juste en dessous.

RIEN QUE POUR VOUS
En venant de ma part, Boco’ (Reims) vous offre le dessert. Sympa, non ? (Evidemment, ça ne fonctionne qu’une fois par personne, et seulement lorsque vous vous déplacez directement dans le restaurant)

Infos pratiques
BOCO’

3 Boulevard du Général Leclerc
51100 REIMS
http://www.boco.fr

BEAUTE

Nuage de fraicheur, le déodorant bio de Sanoflore

Ce n’est pas la première fois que je m’essaie aux déodorants bio. Souvenez-vous, il y a de ça deux ans maintenant, je vous parlais du déodorant naturel Schmidt’s. Le résultat était très satisfaisant, mais le constat sur le long…

BEAUTE

Favorites – December

Le mois de Décembre est de loin mon préféré de tous. Chaque année, je l’attends avec impatience ; et comme à chaque fois, il passe à une vitesse folle. J’aime installer et décorer le sapin, regarder les guirlandes briller,…

MOOD

Welcome 2018

Chaque année j’accueille la nouvelle année avec beaucoup d’entrain. Même si celle-ci n’avait pas très bien commencé, elle a au moins l’avantage de se terminer sans encombre. Comme l’année passée, j’ai décidé de ne pas prendre de résolution ; loin…