Que vaut vraiment la marque HelloBody ?

J’ai mis un long moment avant de me lancer mais aussi avant de vous en parler et de vous donner mon avis. C’est fou le nombre de marques que l’on peut “craindre” à en entendre (beaucoup trop) parler sur les réseaux sociaux. Les produits me tentaient, mais l’approche et le matraquage que fait la marque sur Instagram notamment, est avouons-le, assez lourd. Ça fait maintenant un an que j’ai testé mon premier produit HelloBody ; il est temps de vous donner mon avis.

HELLOBODY
Hellobody est une marque Berlinoise créée en 2017 par Monique Hoell. Monique décrit Hellobody comme une marque authentique, naturelle, fun à utiliser et surtout, qui tient ses promesses. La marque propose des cosmétiques à base d’ingrédients d’origine naturelle (autour de 98% en moyenne), non testés sur les animaux et en très grande majorité vegan. Elle indique également vouloir éviter certains ingrédients dans la composition de ses produits. Notamment les huiles minérales, silicones ou encore de l’éthanol, certains sulfates etc. Et pour finir, Hellobody promeut un message de diversité et d’acceptation de soi que ce soit sur leur site internet ou encore sur les réseaux sociaux. Je vous avoue que sur le papier, la marque à tout pour (me) plaire, mais qu’en est-il réellement ?

MON AVIS
Je ne vais pas vous détailler chaque produit ni même chaque ingrédient qui les compose, comme j’aurais pu le faire habituellement. J’ai plutôt envie de vous parler des produits en globalité ; de ce que j’ai aimé et au contraire, de ce qui ne m’a pas plu et pourquoi.

On commence avec le Coco clear, un produit que j’ai aimé. C’est un masque purifiant enrichi en extrait de tourbe, en huile d’avocat, pour ses propriétés hydratantes et régénérantes et en huile de soja, pour lisser et repulper la peau. Il a un aspect de boue, dû à la tourbe j’imagine. Il s’applique très bien et laisse la peau douce, et nette. Je dirais qu’au niveau du résultat on est proche de celui du masque Coco wow. Ce dernier a tout de même tendance à assécher un peu plus la peau, et à picoter lors de la pose. Il contient de l’argile rose, pour absorber les toxines et matifier, du kaolin, pour éliminer les toxines et de l’extrait de magnolia, pour ses propriétés antibactériennes. Je les utilise en alternance et selon le besoin de ma peau à l’instant T.

Le produit que j’ai le moins aimé (qui est d’ailleurs plein, au fond d’un tiroir) c’est le Coco cream, le beurre corporel de la gamme Coco. Dès que je vous ai parlé de cette marque en story, j’ai reçu des messages me mettant en garde sur la composition de ce produit en particulier. Mais la première chose que j’ai détestée (avant la composition, c’est pour dire : PEG, Glycol, Dimethicone, etc) c’est son odeur. Je ne saurais pas vous dire à quoi elle ressemble, mais je ne la supporte pas.

Pour ce qui est du masque hydratant Aloe sleep je ne l’ai pas trouvé très convaincant. Il hydrate oui, mais ma crème hydratante Hydra Malva de Saeve est plus efficace et laisse ma peau encore plus rebondie. Et pour ce qui est de la crème Cara look, c’est la même chose, je ne dis pas qu’elle est mauvaise, non, mais pas plus efficace que les autres crèmes contour des yeux que j’ai pu essayer et je ne la trouve pas très pratique à utiliser (format pot) non plus.

Plus globalement, dans la composition des produits on peut retrouver du polysorbate 20, un PEG, qui je le rappelle pose question en matière d’écologie, mais également du phenoxyethanol, un conservateur très controversé, du silicone, des perturbateurs endocriniens, etc.

Pour résumer je dirais que les produits sont en globalités plutôt efficaces, que la marque tend légèrement vers le naturel, mais pour moi il y a encore beaucoup de choses à faire et à revoir à ce niveau. L’image de la marque est bien plus lisse que ce que la composition des produits laisse apparaitre. Leur conviction que leur peut retrouver sur les fiches-produits change en fonction des produits et de leur composition. La communication de masse, le matraquage et les promos quotidiennes ne collent pas avec l’image d’une marque écoresponsable. Sans parler de certains packagings : Pourquoi faire un pot énorme pour le Coco Cream avec un faux fond ?

Vous l’aurez compris je suis assez mitigée sur la marque en elle-même ; je ne sais pas si je rachèterai des produits ou non. C’est d’ailleurs pour ça que j’ai mis aussi longtemps à vous en parler ; c’est une marque qui me laisse dubitative.

SHOP LES
   

VOUS AVEZ DÉJÀ TESTÉ CETTE MARQUE ?
VOUS AIMEZ ?

Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.