Birchbox – Papier tigre, vu sous un autre angle.

Pendant que tout le monde, ou presque, s’atterre autour du contenu des box beauté – ce qui est logique finalement – moi je m’intéresse plutôt au contenant. Aujourd’hui, on va regarder du côté de chez Birchbox (& Papier tigre). Depuis que je connais la marque, je regarde systématiquement le coffret (puisqu’on peut l’appeler ainsi) avant même les produits qu’il peut contenir. Je me suis d’ailleurs mordu les doigts quand j’ai découvert, trop tard malheureusement, la box Sézanne qui est mon gros coup de cœur en terme de packaging. Elle aurait été parfaite dans mon salon. Il est courant, et depuis quelques temps déjà, de réutiliser ces boîtes, pour les détourner de leur usage principal. On les garde en déco, posé sur le coin du bureau, ou encore du vaisselier. On y range nos lettres, souvenirs, bijoux, vernis, ect. Je trouve ces collaborations vraiment judicieuse. C’est gagnant-gagnant pour les deux marques, & c’est que du bonus pour nous (en plus de ça, nos amis écolos y trouve leur compte).

P1050029

[br] Pour ce qui est du packaging en général, je suis plutôt bien placé pour aborder le sujet. Mon ancien métier était de fabriquer de A à Z ce genre de coffret (du plus simple comme celui de Birchbox/Papier tigre présenté dans l’article, appelés « boîtes cloche », au plus compliquées, comme ici par exemple). [br] papier tigrepapier tigre

Si, à la base, le rôle du packaging est de protéger le produit et de donner des informations le concernant ; il est désormais un facteur clés dans le rôle de la décision d’achat. Il attire l’œil et suscite l’envie. Il peut sans problème déclencher l’achat compulsif et faire craquer les plus indécis. Il a aussi le pouvoir de rendre le produit plus qualitatif (j’entends par là, lui donner de l’importance, une valeur visuel plus forte que ce qu’il n’a en réalité). Il est donc primordial pour une marque d’y consacrer de l’importance et du temps. [br] 
papier tigrepapier tigre

Le mois dernier, Birchbox à collaborer avec Papier Tigre, une marque de papeterie parisienne qui à le vent en poupe. Le résultat ? Une box habillée d’un imprimé inspiré des tomettes de la cuisine de nos grand-mères, & qui à première vu, nous à beaucoup plus (esthétiquement parlant).  [br] 
papier tigre

[br] Je suis ravie d’avoir découvert cette marque, qui me correspond en tout point. Les fondateurs mêlent leurs univers créatifs pour “rendre à nouveau précieux” les écrits, pensées couchées sur le
papier ou petits mots plus ou moins doux »*. 
*Description par Birchbox [br] 

Êtes-vous adepte de ce genre de collaboration ? 
Faites-vous attention aux contenants ? 
Que faites vous de ces coffrets ?
[br]
* Article inspiré par PCLA
Partager :

6 Commentaires

  1. 12 juin 2014 / 21:17

    J’adore les coffrets mais malheureusement je ne peux pas tous les garder! Mais c’est vrai que la qualité est importante et je crois que c’est ce qui me permettrait de vraiment garder un contenant et de le mettre en avant dans mon appartement ! Bien sur, tout dépend du design et des couleurs 🙂 ! Merci pour cet article super intéressant !!!

  2. 13 juin 2014 / 07:40

    Elle est belle cette boîte! Malheureusement, comme Lau Rea, je ne garde pas les boîtes… dans mon 18m², ça devient vite invivable…

    • 13 juin 2014 / 07:46

      Je comprend. & puis avec tes chaussures deja, il ne doit plus rester beaucoup de place pour le reste :p

  3. 13 juin 2014 / 13:20

    découverte via PCLA 😉 chez moi, les boxs servent pour ranger les accesoires cheveux, etc..bref, elles restent dans la salle de bain, et c’est pas vilain

  4. 13 juin 2014 / 13:21

    atterrissage ici grâce à PCLA 🙂
    Les boxs servent de contenant pour les accessoires coiffants, les bijoux,etc..bref, elles restent dans la salle de bain et c’est pas vilain!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.