Ma routine autobronzante avec VitaLiberata

S’il y a bien une chose qui a révolutionné mon quotidien depuis l’été dernier, c’est l’autobronzant. J’ai un phototype 1, alors autant vous dire qu’il est très compliqué pour moi d’obtenir un léger hâle sans passer des heures et des heures sous UV et surtout sans finir avec quelques coups de soleil. Aujourd’hui je vous parle (enfin) de ma routine autobronzante, et vous donne mes conseils pour une application et un résultat optimal. Alors, comment avoir bonne mine sans s’exposer ?

VITA LIBERATA
Vita liberata est une marque Irlandaise qui développe et commercialise des produits sur la thématique du bronzage. Alyson Hogg la créatrice est une passionnée d’autobronzant. Pour developper ses produits, elle a recherché tout ce qui peut constituer un frein à l’achat et à l’utilisation des autobronzants (teinte, tenue, odeur, etc). Les produits sont vegans, cruelty free, naturels, exempts de parfum, de parabens et d’alcools. C’est ainsi qu’elle a réussi à se hisser sur le podium des autobronzants les plus utilisés, à côté de la marque St Tropez.

INVISI
Invisi est une eau bronzante moussante ; il s’agit d’un des best-sellers de la marque. L’autobronzant est translucide comme de l’eau ; il forme une mousse blanche, non teintée qui colore la peau au fur et à mesure que les heures passent. J’ai eu « peur » de ne pas réussir à l’appliquer uniformément la première fois, mais vous allez voir que c’est un jeu d’enfant. La marque promet un hâle naturel durant 7 jours. Au niveau de la composition, il contient 80% d’ingrédients d’origine naturelle dont 70% d’extraits végétaux bio. Il contient notamment de la grenade et de la réglisse bio. Invisi est formulé avec la technologie « Moisture locking » une technologie qui permet une hydratation continue pendant 72h, mais également avec la technologie « Odour remove™ » qui élimine l’odeur désagréable des autobronzants. Autant je suis plutôt d’accord sur le premier point, autant pour le deuxième je le suis beaucoup moins. Il a cette odeur caractéristique des autobronzants ; même si elle est bien moins forte que chez certains concurrents, l’odeur est tout de même présente. Ce n’est pas quelque chose qui me dérange ; mais si vous ne supportez pas cette odeur, alors passez votre chemin. Il est présenté dans un flacon en plastique transparent et contient 200 ml de produit. D’ailleurs, je trouve ça très pratique ; ils devraient adapter ce format « transparent » à tous leurs produits ; vous imaginez, tomber en rade d’autobronzant en plein milieu de l’application, j’imagine bien la scène, ahah.

En parlant d’application, il est indispensable de se procurer le gant de bronzage vendu séparément (le mien est bon à changer d’ailleurs) ; il permet une application rapide et surtout sans traces. J’utilise la teinte médium/dark ; mais l’idéal aurait été d’utiliser le light au printemps, et le médium/dark au milieu de l’été. Que ce soit l’une ou l’autre des deux teintes, elles ne contiennent pas de sous ton orange. Vous pouvez l’utiliser sur tout le corps mais également sur le visage. Je laisse poser le produit environ 4h les premières fois, et plus mon (vrai) bronzage s’intensifie, plus je le laisse poser longtemps. Il ne perd pas en intensité une fois rincé ; donc dès que la teinte vous plaît, vous n’avez qu’à filer sous la douche. Le résultat est bluffant ; on ne dirait pas de l’autobronzant mais bel et bien un hâle naturel. Il tient plus ou moins une semaine sur moi. Invisi est vraiment devenu un indispensable ; aujourd’hui et dès le printemps je peux ressortir mes petites robes en me sentant « bien ».

J’ai également essayé le Phenomenal, l’autre best-seller de la marque ; qui d’ailleurs est le plus connu des deux, mais je préfère l’Invisi. Le Phenomenal est censé tenir 2 à 3 semaines mais pour obtenir ce résultat, il faut appliquer le produit 3 jours de suite. Je n’ai pas vraiment le temps, ni l’envie d’ailleurs, de répéter l’opération plusieurs jours de suite. Et dernier point, mais (vraiment) non négligeable,  le Phenomenal a tendance à faire des transferts sur les vêtements, les draps, etc.. alors que l’Invisi lui, pas du tout. Pour toutes ces raisons, je préfère et de loin l’Invisi.

MES CONSEILS
Le premier conseil, et qui peut faire toute la différence au niveau du résultat, c’est de préparer sa peau. Avant l’application, la veille en général, je fais un gommage assez costaud. J’utilise du sucre roux et de l’huile de coco ou encore de l’huile de pépin de raisin et je complète le matin même avec un gant exfoliant sous la douche. Le jour de l’application, il ne faut pas utiliser de crème ou tout autre produit hydratant. Ne soyez pas trop pressé ; même si la mousse est facile à utiliser, il faut être un minium appliqué et consciencieux . N’hésitez pas à mettre du produit ; par expérience, il vaut mieux en mettre un peu trop que pas assez. Et pour l’application en elle même, faites des mouvements circulaires et ne repasser pas le gant sur les zones où le produit est sec. N’oubliez pas les pieds, genoux, coudes, etc. Durant la journée faites bien attention à ne pas vous « mouiller » cela stopperai le processus et vous aurez des tâches à l’endroit où votre peau à été humide. Si vous avez d’autres conseils, n’hésitez pas à les poster en commentaire.

SHOP LE

QUELLE EST VOTRE PIRE EXPERIENCE AVEC L’AUTOBRONZANT ?
VOUS UTILISEZ CE GENCE DE PRODUIT ?

Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.