MOOD

INSTA-GRR

C’est en lisant l’article d’Angeline sur le syndrome Instagram, que j’ai eu envie, moi aussi, d’ajouter mon grain de sel. Vous l’avez peut-être remarqué, ou pas d’ailleurs. Je poste de moins en moins sur Instagram. Pourtant, c’est un réseau social que j’appréciais, vraiment. J’aimais voir vos photos défiler sur mon écran, mettre des petits coeurs, des commentaires, découvrir votre quotidien. Aujourd’hui, je trouve qu’il n’a plus rien à voir avec sa première version.

Insta-grr

C’est, je pense, depuis l’arrivée du fameux algorithme, qu’Instagram a basculé. Les photos s’affichant aléatoirement, la chasse aux petits coeurs et aux followers s’est amplifiée, les feeds hypers travaillés, et hypers retouchés ont fait leur apparition. C’est un peu la course au toujours mieux, toujours plus beau. J’ai l’impression que tout est faux, programmé, et mis en scène. Que plus rien n’est naturel.

Au début, j’ai voulu faire comme tout le monde. Et je vous avoue, que je me suis rapidement noyée. Je me suis mise la pression, pour rien, vraiment. Au final, j’ai juste réussi à ne plus prendre autant de plaisir qu’avant en ouvrant Instagram. Aujourd’hui, je publie quand j’en ai envie, et je ne fais plus autant attention à l’ordre des photos, ni même aux couleurs. Je ne passe plus 30 minutes à retoucher, ou recarder une photo. Je ne fais pas la chasse aux followers. Comme on dit, qui m’aime me suive, et c’est tout.

Pour finir sur une note positive, je vous dévoile la liste de mes 5 comptes Instagram favoris. Parce que malgré tout, il reste encore de belles choses à découvrir sur ce réseau.

Carnet prune (of course) / Celinemarks / Eppcoline / Thomas_mrl / Lexi_sbp

QU’EN PENSEZ-VOUS ?

A LIRE AUSSI

2 Commentaires

  • Répondre
    Séb
    11 août 2016 at 17 h 01 min

    C’est vrai que c’est moins agréabl qu’avant tout en restant assez plaisant. Je m’étonne je pensais que je faisais partie de tes comptes instagram préférés
    Bisous

    • Répondre
      Megane Stonem
      11 août 2016 at 17 h 05 min

    Laisser un commentaire