Végalia : Chlorella VS Spiruline, mon avis

À chaque changement de saison ou tout simplement quand j’en ressens le besoin, je fais une cure de spiruline. Souvenez-vous,  il y a deux ans, je vous en parlais déjà dans cet article. C’est un complément alimentaire qui m’a beaucoup aidé et qui m’aide encore aujourd’hui à rester en forme. Après avoir fini ma dernière cure, j’ai eu envie de découvrir un autre superaliment, un peu moins connu : La chlorella. J’ai souvent entendu dire que ces deux compléments alimentaires avaient énormément de similitude, mais qu’en est-il réellement ?

VEGALIA
Végalia est un e-shop Français qui fabrique et commercialise des compléments alimentaires de qualité. La marque à été créée par 4 amis, après avoir visité un champ d’aquaculture de spiruline pendant un road trip au Togo. Le constat ? La spiruline vendu en France est trop chère et surtout de qualité très moyenne. Chez Végalia, la sélection est très stricte : Ils étudient la provenance, la concentration (en vitamines et minéraux) ainsi que la saveur de chaque ingrédient avant de les utiliser dans les formules. Les actifs proviennent d’une culture responsable, biologique (dès que possible) et sans impact négatif sur l’environnement. Ils font en sortes de réduire au maximum la liste des ingrédients pour ne garder que l’essentiel : les actifs d’origine naturelle.

LA CHLORELLA*
La chlorelle ou chlorella vulgaris est une algue d’eau douce très riche en vitamines et minéraux. Sont nom vient de son importante concentration en chlorophylle. Comme la spiruline, il s’agit d’un superaliment. La Chlorella est riche en fibres et en protéines. Elle contient également des oméga 3, de la vitamine B1, B6 et B12 (une vitamine que l’on retrouve notamment dans la viande), du calcium, du magnésium, du potassium, ainsi que du fer, du zinc et du sélénium.

Elle est souvent comparée à la spiruline ; mais quand on y regarde de plus près, leurs propriétés sont assez différentes. Elle est recommandée pour son action détoxifiante ; elle favoriserait l’élimination des métaux lourds dans l’organisme, ou encore pour son côté amincissant ; grâce à sa concentration en nutriments et au taux d’acide aminé phénylalanine qu’elle contient, elle agirait comme un coupe-faim et éloignerait les fringales. Si je me suis dirigée vers la Chlorella, c’était pour retrouver l’effet anti-fatigue (plutôt magique avouons-le) de la spiruline mais avec une dose de vitamines B12 en plus. Je n’ai jamais abordé le sujet ici, mais depuis deux ans maintenant, j’ai très nettement réduit ma consommation de viande ; le risque de carence en vitamines B12 est donc plus important.

LA POSOLOGIE
Comme pour la spiruline, il est conseillé de débuter la cure de façon progressive. La chlorella peut causer quelques désagréments intestinaux (des ballonnements notamment) ou encore quelques maux de tête au début de la prise. Je vous conseille de commencer avec 2 cachets par jour pendant la première semaine, puis d’augmenter progressivement jusqu’à arriver à 6 cachets par jour (soit 3 mg de chlorella). Si au bout de 3, 4 ou 5 cachets/jour les effets vont conviennent alors vous pouvez rester à cette posologie ; il ne faut juste pas dépasser les 6 cachets journaliers. (Attention à bien vérifier la concentration de chaque cachet ; chaque marque à sa propre posologie indiquée sur la boîte.)

MON AVIS
La chlorella reste un superaliment mais elle ne m’a pas convaincue. Je vous explique : Je l’ai testé et consommé en pensant qu’elle avait exactement les mêmes propriétés que la spiruline ; à tort. Il y a bien quelques similitudes entre les deux compléments alimentaires, comme l’effet coupe faim, ou encore son impact sur le système immunitaire mais, je n’ai pas retrouvé l’action « dopante » (comprenez anti-faitgue) naturelle que je recherchais. Si vous êtes à la recherche d’un coupe-faim ou encore si vous avez envie de détoxifier votre organisme, peut-être que la chlorella vous conviendra. Vous pouvez même coupler les deux superaliments ; ils sont consommables en même temps.

Si vous avez des traitements en cours, n’hésitez pas à en discuter avec votre médecin, il saura vous conseiller. Pour les contres indications, je vous laisse lire cet article.

 

SHOP LE

VOUS CONNAISSEZ LA CHLORELLA ?
VOUS CONSOMMEZ DES COMPLEMENTS ALIMENTAIRES ?

* produit offert

Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.