Cheveux : Mon avis sur la nouvelle gamme Oil Therapy de La Biosthetique

Il y a quelques jours sur Instagram, je vous parlais de mon envie, plutôt obsessionnelle avouons-le, de couper mes cheveux. Ça doit faire environ 8 mois que je n’ai pas coupé les pointes ; et j’ai largement abusé des appareils chauffants ces derniers mois. Résultat : ils sont très abimés. Je ne vais pas me lancer dans une coupe maison si proche du déconfinement (ce que je déteste ce mot) mais en attendant, j’essaie de faire au mieux pour limiter les dégâts. Depuis plusieurs semaines j’utilise la gamme Oil Therapy de La Biosthétique. Alors, ça donne quoi ?

OIL THERAPY
La gamme Oil Therapy est inspirée du soin Oil Therapy pratiqué depuis plus de 40 ans dans les salons La Biosthétique. Depuis peu, la marque propose une « Therapy to go », vous l’aurez compris, il s’agit donc d’une sorte de soin intense à réaliser à la maison. La cure réalisée en salon est composée d’une huile nourrissante et d’une crème riche pour réduire les fourches, et redonner aux cheveux de la vitalité et de la douceur.

La gamme Oil Therapy to go est constituée elle aussi d’un duo mais quelque peu différent. On retrouve une crème, la Oil Therapy Cream qui est composée d’huile de palma-christi plus communément appelée huile de ricin, de dérivés d’acides gras naturels de coco (pour les lipides), et d’actifs végétaux d’huile de colza. Elle a pour but de nourrir intensément les cheveux, et de les rendre souples et brillants. Elle s’utilise comme tout autre masque capillaire. La Biosthetique recommande un temps de pose allant de 5 à 10 minutes selon la longueur et la nature des cheveux, mais si vous avez la possibilité de laisser le soin quelques minutes de plus, c’est encore mieux. Pour un soin plus intense, il est possible de laisser poser la crème sous une serviette chaude ; ça permettrait de renforcer son action nourrissante.

Le spray conditioning quand à lui remplace l’huile dans le soin prodigué habituellement en salon. Il a pour but de démêler sans alourdir les cheveux et d’apporter de la brillance. Le spray est un soin bi-phasé ; il est composé d’une phase aqueuse et d’une phase huileuse. Il faut donc penser à le secouez avant chaque utilisation pour que les deux liquides se mélangent. Il contient lui aussi de l’huile de ricin, des dérivés d’acides gras naturels de coco et des acides lipoaminés. Il s’agit d’un spray sans rinçage à appliquer sur cheveux humides.

MON AVIS
La crème est vendue dans un flacon-pompe de 100 ml. Autant je trouve le format très pratique, mais la contenance est bien trop juste pour un soin de ce genre, surtout lorsque l’on a les cheveux longs. J’aurais aimé retrouver au moins le double de quantité pour le prix. Le spray contient lui 150 ml de produit, ce qui est un format classique pour ce genre de soin. J’ai adoré utiliser la crème ; elle a une odeur douce et légère et elle me donne la même sensation que le Vegan Hydratation Mask de Cut by Fred quand je le rince. Elle laisse les cheveux sont doux et brillants. La promesse est respectée. Pour ce qui est du spray, je vais être bien moins unanime ; il démêle c’est certain, mais je ne lui trouve plus d’intérêt. Je peux facilement m’en passer, vous voyez ?

Passons maintenant au côté fâcheux : la composition. Dans la crème, pas de silicone, pas d’huile artificielle à l’horizon mais deux agents quaternaires, le Guar hydroxypropyltrimonium chloride et le Behenamidopropyl Dimethylamine présent en 3ème position dans la composition. Pour rappel un agent quaternaire, c’est un agent occlusif chimique qui étouffe le cheveu un peu comme le silicone et qui plus est, est polluant (autant à fabriquer, qu’une fois rejeté). On le retrouve souvent dans les soins et après-shampoings bio vendus en grande surface ; il est utilisé pour son prix (très) abordable. Pour le spray, il contient quelques substances chimiques, mais qui ne sont pas considérée comme dangereuses pour nous. Pour l’environnement, c’est autre chose ; prenez par exemple le Carbomer, qui est un épaississant à base de micro-plastique ; son l’impact sur l’environnement et son accumulation dans les océans est très néfaste.

Pour finir, je dirais que je suis une fois de plus déçue par la marque. Comme pour la gamme Botanique pure Intense, je ne comprends pas son positionnement. Pourquoi faire des soins avec une composition plutôt propre (si on enlève les 3 ingrédients cités plus haut), et y ajouter deux agents quaternaires, ou encore des micro-plastiques ? Si la composition vous importe peut, alors la crème pourrait vous plaire, mais  je vous conseillerai plutôt de vous diriger vers le Vegan Hydratation Mask de Cut by Fred qui contient lui 400 ml de produit pour le même prix et qui a une composition totalement propre.

SHOP LES

                                                                  

VOUS AVEZ TENTÉ DES EXPERIENCES CAPILLAIRES PENDANT LE CONFINEMENT ?
VOUS UTILISEZ QUEL(S) SOIN(S) EN CE MOMENT ?

*produits offerts

Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.