BEAUTE

J’ai testé la marque Le Sourcil, par Angélik Iffennecker

Et bien, ça fait un moment que l’on n’a pas parlé sourcil sur le blog. Dans le dernier article en date, je vous présentais la Dipbrow pommade d’Anastasia Beverly Hills. Pas loin de 10 mois après, mon avis reste le même. Mais depuis peu, j’ai jeté mon dévolu sur une toute autre marque spécialisée dans la mise en avant du regard. Aujourd’hui je vous parle de la marque Le Sourcil, une marque pour laquelle j’ai eu un gros coup de coeur.

LA MARQUE, EN QUELQUES MOTS
La marque Le Sourcil est une marque Française créée par Angélik Iffennecker. Angélik est une Makeup artist reconnue dans milieu de la mode et du luxe depuis de nombreuses années. Vous le savez, le sourcil est un élément-clé du visage ; sa forme à elle seule peut transformer un visage. A chercher le graal, sans jamais réellement le trouver, Angelik lance en 2015 sa propre marque, Le Sourcil. La gamme est composée des 3 essentiels pour mettre en lumière nos chers sourcils. Le plus de la marque ? Des produits simples, de qualité et une multitude de teintes.

LA BROSSE*
Pourquoi utiliser une brosse à sourcil ? C’est l’étape 1. RÉVELER. Il est important de brosser ces sourcils, afin d’en révéler la forme, la ligne, pour ensuite pouvoir la redessiner à l’aide du crayon. Vous allez me dire, une brosse à sourcil, ça se trouve partout et peu importe la marque que l’ont utilise, le résultat sera le même. Je vous répondrais, oui et non. A chaque fois que j’ai eu des brosses de ce genre, j’ai toujours dû les « tordre » au niveau du goupillon pour adapter leur ergonomie. Avec celle-ci, il n’y a rien à changer. Alors oui, elle n’est pas indispensable, mais si vous cherchez une brosse à sourcil pratique, celle-ci sera très bien.

LE CRAYON*
Le crayon est sans aucun doute le best-seller de la marque. Si vous ne deviez en garder qu’un, c’est celui-ci, croyez-moi. Le crayon fait partie de l’étape 2. Le TRACER. Le packaging est sobre et élégant. La mine est très fine et permet un tracé haute définition. Angélik a opté pour une mine rétractable. J’aime beaucoup l’idée ; c’est un gain de temps non négligeable le matin. Et il faut dire aussi, que je ne réussi jamais à tailler un crayon correctement (quand je trouve le taille-crayon, évidemment). Il est décliné en 10 teintes ; de quoi satisfaire toutes les carnations. De mon coté j’utilise la numéro V. C’est une teinte médium, plutôt froide. Elle me correspond parfaitement. Le crayon est waterproof et tient toute la journée sans baver ni même s’estomper. D’ailleurs, sur la photo je le porte depuis plus de 8h, et je n’ai fait aucune retouche. Le résultat est très naturel ; beaucoup plus qu’avec la pommade Dipbrow par exemple. Même s’il a tendance à descendre un peu vite à mon goût, je le rachèterai sans aucun doute. C’est devenu un de mes basiques.

LE GEL*
Et pour terminer, on passe à l’étape 3. CONSACRER. C’est une étape qui, a tort d’ailleurs, est souvent oubliée. Le gel à sourcils permet de terminer le maquillage des sourcils. Le gel Le Sourcil discipline les sourcils en transparence, sans ajout de matière. Fini l’effet carton des gels à sourcil que vous avez connu jadis. Par exemple j’aimais beaucoup le gel teinté de la marque Arrow mais il laissait un effet cartonné, plutôt désagréable, une fois sec. Celui-ci pas du tout. Il dispose d’une mini-brosse conique, qui facilite l’application et évite de s’en mettre jusque sur le milieu de la joue (j’exagère un peu, mais vous saisissez l’idée). J’aime beaucoup le combo crayon/gel.

– SHOP LES –

PS : Si vous êtes de Reims, la marque est disponible également chez MA BOÎTEÀ BEAUTÉ.

A LIRE AUSSI

Pas de commentaire

Laisser un commentaire